Question e-commerce du jour : est-il possible de lancer sa boutique en ligne sous le statut d’autoentrepreneur ?

Vendre sur internet, que ce soit de la vente de marchandises ou de prestations de service, implique de choisir un statut juridique. Parmi les statuts juridiques existant figure celui d’autoentrepreneur. Est-il possible de lancer sa boutique en ligne sous ce statut ? Est-ce intéressant ? Voici quelques éléments de réponse.

Boutique en ligne et autoentrepreneur : un choix possible

Il est tout à fait envisageable de lancer son e-commerce sous le statut d’autoentrepreneur.

Néanmoins, ce statut nécessite de respecter certaines conditions liées au montant du chiffre d’affaires réalisé par le biais de votre boutique en ligne.

Ainsi, vous ne devez pas dépasser :

  • 82 200 € de chiffre d’affaires annuel hors taxe pour les e-commerces de vente de marchandises, d’objets et les prestations d’hébergement tels que les hôtels, les chambres d’hôtes et les meublés de tourisme ;
  • 32 900 € de chiffre d’affaires annuel hors taxe pour les e-commerces qui proposent des autres prestations de service que celles exposées ci-dessus ou pour les professionnels libéraux.

Bon à savoir : ces seuils sont applicables pour une année civile complète. Si vous lancez votre e-commerce en cours d’année ces seuils doivent être proratisés en fonction de la durée d’activité sur l’année. Si vous dépassez ces seuils une année donnée, vous êtes contraint de changer de statut.

Ecommerçant autoentrepreneur : est-ce intéressant ?

La question de savoir s’il est intéressant de lancer sa boutique en ligne sous le statut d’autoentrepreneur n’est pas anodine. En effet, ce statut ne permettant pas de déduire vos charges, il peut ne pas être adapté à une activité commerciale qui nécessite des frais de fonctionnement et des charges importantes.

Principe de fonctionnement du statut d’autoentrepreneur

Le statut d’autoentrepreneur fonctionne selon un principe simple.

L’autoentrepreneur doit déclarer le montant de son chiffre d’affaires sans pouvoir déduire :

  • les charges liées à l’activité (achat de matériels, de fournitures….) ;
  • les pertes liées à l’activité.

Bon à savoir : avant de lancer votre boutique en ligne, et pour savoir si le statut d’autoentrepreneur est adapté à votre e-commerce, il convient donc d’évaluer à l’avance quel sera le montant de vos charges.

E-commerce : les inconvénients du statut d’autoentrepreneur

Choisir le statut d’autoentrepreneur pour lancer votre e-commerce peut présenter plusieurs inconvénients :

  • Vous devez respecter les seuils de chiffre d’affaires pour l’application du statut d’autoentrepreneur ;
  • Vous n’êtes pas soumis à la TVA donc vous ne pouvez pas récupérer le TVA sur vos achats ;
  • Vous ne pouvez pas déduire vos charges, frais de fonctionnement et pertes sur le montant de votre chiffre d’affaires.

Avantages du statut d’autoentrepreneur pour lancer son e-commerce

Le statut d’autoentrepreneur peut néanmoins présenter certains avantages et être un atout pour lancer votre boutique en ligne :

  • le statut d’autoentrepreneur permet de bénéficier de formalités de création simples et d’une comptabilité réduite ;
  • si vous n’encaissez aucun revenu, vous ne payez aucun impôt ni charges sociales ;

A noter : le statut d’autoentrepreneur peut ainsi être adapté pour lancer son affaire sur le net et évaluer si votre e-commerce va se développer convenablement. Vous pouvez ainsi tester votre projet tout en bénéficiant d’un statut qui permet de bénéficier de formalités administratives, sociales et fiscales allégées. Si votre e-commerce connait le succès escompté vous pourrez alors changer de statut juridique.

Rentabilité du statut d’auto-entrepreneur ecommerçant : exemple chiffré

  •  vous achetez une marchandise 100 euros et vous le revendez sur votre boutique en ligne en appliquant une marge de 30% ;
  • vous revendez donc ce produit 143 euros ;
  • pour livrer ce produit à vos client, les frais de livraison s’élèvent à 5 euros ;
  • vos clients paieront donc un total de commande de 148 euros ;
  • votre chiffre d’affaires s’élève ainsi à 148 euros ;
  • le statut d’autoentrepreneur vous permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 71% soit 148*71% = 105,08 euros ;
  • vos cotisations sociales à payer s’élèvent à (148-105,08)*13,3% = 5,71 euros ;
  • ainsi vous gagnez effectivement 148 euros – 100 € (achat du produit) – 5 € (frais de livraison – 5,71 € (cotisations sociales) soit 37,29 euros. Sur ces 37,29 euros, l’impôt sur le revenu doit également être acquitté.

Le bénéfice réel est ainsi de 25% sans tenir compte de tous les frais liés à la création de votre boutique en ligne et aux frais d’hébergement qui ne pourront pas être déduits de votre chiffre d’affaires.

Bon à savoir : le statut d’autoentrepreneur est ainsi adapté pour lancer une boutique de e-commerce si vous pratiquez des marges confortables. Il permet également de lancer son projet sans prendre de risque puisque si vous ne gagnez pas d’argent vous ne payez rien. Rien ne vous empêche par la suite de changer de statut si votre e-commerce connait le succès escompté.

Si vous aussi vous vous posez une question liée au e-commerce (choix d’un statut juridique, création de site internet, rédaction de contenu ou toute autre question) n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse contact@creersonecommerce.fr pour nous la poser. Nous y répondrons et diffuserons la réponse sur notre site internet.

A lire également

Poster un commentaire

Suivez-nous !

Obtenez un devis

Vous souhaitez un devis pour :

Nom*

Email*

Téléphone

Newsletter

Partenaires

Partenaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.

x